Agence Immobiliére Mahajanga
Agence Immobiliére Nosybe
Real Estate Madagascar
location-diego-suarez

Mœurs à Madagascar

Mœurs à Madagascar.

Mœurs à Madagascar.

Agence Immobilière Diana.
La première définition de la famille malgache est un cercle très large, par rapport à la notion de famille européenne moderne. Si la lignée génétique est définie jusqu’aux arrière-arrière-grands-parents, la famille débute à ce point connu. Et le mariage devient difficile entre neveux, nièces, etc. D’où la notion importante « Être de la même Razana » (ancêtre, lieu d’enterrement, etc.). La deuxième définition est la famille par consentement mutuel, suite à des liens d’entraide très sérieux renforcés par la confiance réciproque éprouvée. Comme le lien sanguin est inexistant, le mariage est possible. La troisième définition est le lien historique vécu. Par exemple, une haie de plantes a servi (autrefois) de cache contre l’ennemi, un animal incarne les ancêtres ou le contraire, alors ces espèces d’êtres vivants sont adorés (masina) ou ne peuvent être utilisés ni tués ni mangés : Fady (Interdit ou tabou).

Le mariage dans le grand cercle familial est considéré comme un inceste, c’est un tabou. Il est toujours défini par la procréation du couple, que les procréateurs vivent ensemble ou chacun de leur côté, le plus souvent près des parents. L’âge de la procréation est aujourd’hui, en 2008, évalué encore à 15 ans chez les filles comme chez les garçons, en moyenne. Les relations se créent avec les proches de la famille ou de connaissance d’enfance. Une fille ayant déjà accouché, même mineure, sera considérée comme adulte responsable. La formule de courtoisie « la maman de … » lui est attribuée. Elle est considérée alors libre sexuellement aux yeux de la société. La jeune fille n’a pas d’âge minimum pour avoir des relations sexuelles, d’où l’expression Mbola tsy mahasaky lehilahy (n’est pas d’âge à dominer sexuellement un homme, n’est pas prête à oser passer à l’acte). Madagascar a signé de multiples conventions de protection de l’enfance. Depuis 2005, aucune fille ne peut sortir du territoire malgache avec un étranger, même s’ils sont mariés, si la fille n’a pas 21 ans révolus. Depuis 2007, aucune fille ne peut se marier avant l’âge de 18 ans. Le viol est réprimé socialement, et les responsables d’un viol sont considérés comme étant atteints d’une maladie psychiatrique. L’inceste est considéré comme une malédiction. La mise à l’écart de la vie sociale est automatique. La première relation sexuelle est un critère de jugement familial et social. Pour toute jeune fille non indépendante et mineure, une première relation sexuelle est une honte qui peut la pousser vers la prostitution occasionnelle. L’homosexualité n’est pas encore admise dans la société et il s’agit bien du sujet le plus tabou dans ce pays. Bien que déjà, beaucoup de personnes peuvent se déclarer tolérant, peu de malgache acceptent cette façade pourtant bien existante du pays. Parmi les 18 tribus traditionnelles à Madagascar, la diversité ethnique n’y est pas de type racial mais plutôt d’ordre géographique. L’amalgame des peuples d’Orient, d’Afrique et d’Arabie se retrouve en chaque groupe, du nord au sud. Tous ces peuples ont en commun le même culte des ancêtres (voir paragraphe sur le sujet ci-dessous).

 

http://www.mahajanga-immobilier.com/
The largest real estate choices Mahajanga Real estate agency  Mahajanga Madagascar.
Las mayores opciones de bienes raíces Mahajanga   Agencia inmobiliaria  Mahajanga Madagascar
Die größten Immobilien-Auswahl Mahajanga   Immobilienagentur  Mahajanga Madagascar
I più grandi scelte immobiliari Mahajanga   Agenzia immobiliare  Mahajanga Madagascar