Agence Immobiliére Mahajanga
Agence Immobiliére Nosybe
Real Estate Madagascar
location-diego-suarez

Les Lémuriens de Madagascar

Les Lémuriens de Madagascar

Les Lémuriens de Madagascar

Les Lémuriens de Madagascar

Les Lémuriens de Madagascar

Madagascar et les lémuriens sont indissociables. Malheureusement ces sympathiques petits mammifères sont menacés par la déforestation et la chasse et ce en dépit de la protection rapprochée dont ils font l’objet.

Les Lémuriens de Madagascar

Vous pourrez rencontrer à Madagascar :
Cheirogaleidés
Les Cheirogaleidés composés du cheirogale, le plus petit lémurien à fourche et du microcèbe, le plus petit des lémuriens avec ses 30grammes. Le microcèbe un minuscule lémurien aux grands yeux démesurés, il est de couleur grise à rousse. C’est une espèce exclusivement nocturne, très discrète, il se nourrit surtout de fruits comme la noix de coco, les goyaves ou les bananes. La journée il s’abrite dans les trous d’arbres ou dans des nids et en hiver il se met en léthargie, vivant sur ses réserves de graisses.

Les Lémuriens de Madagascar

Lémuridés
Les Lémuridés comprennent les hapalemurs, les lémurs Catta, Brun, Macaco, Couronné, Ventre rouge, Mongoz et Vari. Le lémur Catta ou Maki de son nom malgache est le plus populaire des lémuriens.
Peu farouche, coquet, semi terrestre, il aime se donner en spectacle et se laisse facilement prendre en photo. Il saute sans crainte sur les épaules des touristes pour réclamer une banane.

Vivant surtout dans les forêts sèches du Sud , il apprécie fruits, fleurs et feuilles. Les lémurs catta vivent en groupe d’environ 30 individus et comme les eulémurs, ils portent leurs petits agrippés.

Les Lémuriens de Madagascar

Hapalemurs
L’hapalemur est localisé à Ranomafana, lémurien crépusculaire et nocturne, il vit surtout en petit groupe dans les bambous et se nourrit de pousse et de feuilles de bambous.

Lémur Vari
Le lémur Vari « variegata » habite dans la forêt pluviale. Se nourrissant de fruits et fleurs, il participe beaucoup dans la pollinisation et à la dissémination des différentes espèces végétales de la forêt.

Indriidés
Les Indriidés sont composés des propithèques de verreaux, à diadème et de tattersale. Le propithèque de verreaux coquereli ou « sifaka » est diurne et semi terrestre. Mais le représentant emblématique des indriidés est bien sur le fameux Indri Indri, c’est le plus grand lémurien sur ses 70cm, il est reconnaissable par son petit moignon en guise de queue, on le trouve surtout dans les forêts de l’Est.

Il se distingue par son cri puissant matinal qu’on peut entendre jusqu’à 3 km à la ronde. On a dénombré trois sortes de cris distincts : un cri d’avertissement d’un danger (carnivore aux environs…), un cri territorial puissant pour signifier à tous les habitants de la forêt qu’il est bien sur son territoire et un cri langoureux en période d’ amour.

Daubentonidés
Les Daubentonidés représentés par l’Aye Aye, le plus mystérieux des lémuriens : il possède une longue incisive, un visage de chauve souris et de larges oreilles très sensibles. A part cette ouïe très fine lui permettant de détecter le moindre bruit, il possède un troisième doigt long, mobile avec un ongle recourbé (sur-dimensionné même) qui peut provoquer de grands dégâts aux arbres quand il est à la recherche de sa nourriture préférée que sont les insectes xylophages !

Megaladapidés
Les Megaladapidés sont composés de lépilemurs qui sont plus homogènes et purement nocturnes.